Virus du Nil occidental : épidémie aux États-Unis

29 août 2012 12:24:00 Catégories : changements climatiques climat santé

Moustique

Aux États-Unis, 1118 cas de Virus du Nil occidental ont été rapportés depuis le début de l'année 2012. Du jamais vu! De plus, 41 personnes sont mortes à la suite d'une infection par le VNO. La maladie s'est répandue dans tous les pays, puisque 47 États américains ont signalé des infections par le virus du Nil occidental chez des personnes, des oiseaux ou des moustiques. Toutefois, environ 50 % des cas viennent du Texas. L'Agence de santé publique américaine estime que le nombre de cas pourrait encore augmenter au cours de l'automne. Pour faire face à l’épidémie, la ville de New York a décidé de pulvériser des pesticides pour tuer les moustiques. Cette méthode est déjà utilisée au Texas.

La tendance est moins alarmante au Canada, car on a comptabilisé jusqu'à présent 62 cas humains en 2012, dont 6 au Québec et 46 en Ontario. Dans le sud-ouest du Québec, l'année dernière, 41 cas humains avaient été confirmés.

Les moustiques deviennent porteurs du virus en piquant un oiseau infecté. Le Virus du Nil occidental se transmet alors à l'humain par les piqûres de ces moustiques et avec l'arrivée de l'été ainsi que la prolifération des moustiques, le risque de contamination par le VNO augmente. L'été chaud de cette année en Amérique du Nord a favorisé l'émergence du VNO. En effet, les moustiques sont très sensibles à la température. Le climat généralement frais ou froid du Québec nous a jusqu'ici protégés de la plupart des infections transmises par les moustiques. Cependant, le réchauffement des températures de même que la modification des précipitations et du taux d'humidité ont changé la donne

Découvrez notre chronique à ce sujet : Virus du Nil occidental : évitez les piqûres de moustiques!

En savoir plus :

Mon climat, ma santé, relisez la page consacrée aux Maladies vectorielles et zoonoses.

Niveau avancébouton régulier