Un été dans l’enfer des extrêmes : réveil climatique aux États-Unis

25 juillet 2012 08:21:00 Catégories : changements climatiques climat

Feux de forêt Vagues de chaleur, incendies ravageurs, sécheresse… les événements extrêmes ont sévi cette année aux États-Unis avec une violence inouïe et des conséquences dramatiques. Ils ont fait la une des médias et ont bouleversé la vie de centaines de milliers de gens. Avec ces fortes perturbations, les mentalités ont commencé à évoluer concernant le changement climatique.

Cette prise de conscience n’est pas arrivée par hasard, les épisodes d’événements météorologiques  extrêmes ont été aussi nombreux que dévastateurs, voici quelques exemples parmi les plus marquants:

  • Plus de 55% du territoire continu des États-Unis et des cultures du pays souffrent actuellement de sécheresse, selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), comme vous pouvez l’observer sur cette carte. Plus de 29 États ont des circonscriptions sinistrées. C’est la pire sécheresse depuis 56 ans d’après l'agence météorologique américaine. On craint une envolé du prix des céréales, alors que le prix du maïs a déjà augmenté de 41 %. Et cette sécheresse n’est pas près de s’arrêter d’après de récentes prévisions, ce qui laisse craindre une crise alimentaire plus globale.
  • Des vagues de chaleur sans précédent ont fait souffrir le pays fin juin et début juillet. Plus de 170 records historiques de température ont été dépassés en juin 2012. La vague de chaleur qui frappe les États-Unis a été accentuée par les coupures d’électricité dues à des orages violents qui ont fait des dizaines de morts et ont empêché la population d’accéder à des endroits frais et climatisés. Les habitants ont cherché la fraîcheur dans les centres commerciaux et les musées, durant ces fortes chaleurs. Cependant le nombre de morts liées à ces événements ne fait qu’augmenter, on décompte actuellement au moins 42 décès. Des analyses des chiffres a postériori démontreront sans doute que la surmortalité a été plus importante, comme on l’observe dans des vagues de chaleur de ce type. Les décès attribués à la chaleur touchent majoritairement les personnes âgées.
  • Les incendies de forêt géants qui ont touché le Colorado ont finalement pu être contenus. Le plus grand d’entre eux a détruit plus de 340 maisons. Ces incendies, d’une ampleur sans précédent, ont été considérés comme « épiques » aux Etats-Unis et ont été très difficiles à éteindre. Deux personnes sont mortes dans ces incendies. Les conséquences ont été nombreuses sur la qualité de l’air et la santé respiratoire de la population,  alors que les nuages de fumée peuvent se déplacer sur de très grandes distances. Les impacts psychosociaux seront importants, certains ont tout perdu dans ces incendies,  en commençant par leur logement.  

Les statistiques n’ont cessé d’abonder pour prouver la nature exceptionnelle de cette période : juin 2012 est classé comme le quatrième mois le plus chaud de tous les temps (c’est à dire depuis qu’on a commencé à enregistrer les mesures en 1880). Certains scientifiques ont même affirmé que cet été est juste un avant-goût de ce que sera la vie avec le changement climatique.

Les principaux médias du pays se sont saisis de la problématique, faisant enfin le lien entre événement extrême et changement climatique, alors que certains scientifiques regrettent que les médias ne traitent pas la question des changements climatiques de façon assez systématique. La récente couverture indique que le lien entre les changements climatiques et les évènements extrêmes commence à être compris. À cela s’est ajouté le récent rapport de la National Oceanic and Atmospheric Administration qui fait le lien entre les événements météorologiques extrêmes et le changement climatique. Le rapport affirme que des événements de ce type seront plus fréquents dans un monde en réchauffement.

La plupart des Américains croient maintenant que les températures autour du monde sont en train d’augmenter et que les conditions météorologiques sont devenues plus instables, selon un récent sondage de l’Université de Stanford et du Washington Post. Les événements récents ont convaincu beaucoup d’Américains que le changement climatique est une réalité. « Beaucoup de gens à travers le monde commencent à prendre conscience que le changement climatique est en cours, [...] aux États-Unis, nous voyons de plus en plus d’exemples de phénomènes météorologiques extrêmes liés au climat » a déclaré, Jane Lubchenco chef de la National Oceanic and Atmospheric Administration.

Cette prise de conscience généralisée est bien résumée par Sam Champion, présentateur météo de ABC News, qui a déclaré, « Il est maintenant temps de commencer à limiter la production de gaz carbonique anthropique ». Espérons qu’un été comme celui-ci soit suffisant pour que les Etats-Unis se décident à passer à l’action pour limiter les changements climatiques. Le Canada ne doit pas se sentir épargné : sécheresse, canicule, inondations et orages violents y ont aussi sévi cet été, mais dans des proportions moindres. Il est temps d’agir en Amérique du Nord contre le changement climatique pour sauver des vies!


SOURCES
Français
Météo Média : Les orages aux États-Unis font 17 morts et les pannes d'électricité se poursuivent
Le Monde : Une sécheresse historique aux Etats-Unis
Le Monde : Les Etats-Unis connaissent leur "pire sécheresse" depuis plus de 50 ans

Anglais
WRI Insights : Major News Networks Wake Up to Extreme Weather and Climate Change
Washington Post : Temperatures climbing, weather more unstable, a majority says in poll
CBSNews : June 2012 ranks as fourth warmest on record for planet
Washigton Post : Heat, wind, fire, wind, drought, floods: Scientists call US summer a global warming preview
Media Matters : STUDY: Media Avoid Climate Context In Wildfire Coverage
Global News : Heat waves are a symptom of what's ahead, say experts
Thruth Dig : Climate Change: ‘This Is Just the Beginning’
The Guardian : Scientists say ongoing weather extremes offer proof of climate change
ThinkProgress : Every Network Gets Extreme Weather Story Right, ‘Now’s The Time We Start Limiting Manmade Greenhouse Gases’ — ABC
Tree Hugger : Just 3% of News Stories about the Wildfire Epidemic Even Mention Climate Change
The Guardian : As the climate changes, extreme weather isn't that extreme any more
Times : Now Do You Believe in Global Warming?
WRI Insights : More Extreme Weather: Say Hello to Our Changing Climate
New York Times : Heating Up
Global News: Study says heat waves more likely due to global warming
Washigton Post : The worst wildfire season in decades is causing significant environmental damage
Huffington Post : Climate Change Belief Increased In U.S. After Extreme Weather, NOAA Chief Says


Niveau avancébouton régulier