Smog et particules

Smog

Avez-vous déjà remarqué une espèce de brume jaunâtre qui limite la visibilité en ville? Il ne s’agit pas de brouillard, mais bien d’une forme de pollution de l’air : le smog.

Le smog est un mélange de particules fines et d’un gaz appelé ozone. Les particules fines sont des polluants émis par la combustion dans les usines et les voitures. En grande quantité, la vapeur d’eau présente dans l’air se condense sur ces particules. Elles deviennent alors visibles. L’ozone, qui aggrave cette brume, est créé en partie par la forte chaleur et les radiations du soleil, qui interagissent avec divers polluants. Les changements climatiques, qui font augmenter la chaleur, vont donc accentuer le smog dans les villes.



Figure 1 : La formation du smog


Saviez-vous que le smog peut se former autant en hiver qu’en été? Ce sont alors les particules rejetées par le chauffage au bois qui sont responsables de son apparition, et il n’y a pas d’ozone formé localement. Le smog a des conséquences sur votre santé! Il affecte surtout la respiration et les fonctions cardiovasculaires.

Une exposition de courte durée (de quelques minutes à quelques jours) peut causer une irritation à la gorge, une respiration difficile, et parfois une douleur lors de grandes respirations. Une exposition plus longue et chronique peut modifier le fonctionnement des poumons et le rythme du cœur. On a constaté plus de visites à l’urgence pour des problèmes respiratoires et même plus de décès liés au smog dans les dernières années.

Êtes-vous vulnérable ?

Asthme

Vous serez plus vulnérable à la pollution de l’air selon le type de polluant qui se trouve dans l’air, votre degré d’exposition, vos habitudes de vie (comme fumer la cigarette) et même vos gènes ! Les personnes avec des problèmes respiratoires comme de l’asthme, les personnes âgées ou les enfants sont encore plus vulnérables.

Évidemment, si vous travaillez ou pratiquez régulièrement des activités dehors, le risque sera aussi plus grand. Vivre près d’une usine ou d’un quartier industriel vous expose également davantage.

Vous pouvez vérifier tous les jours la qualité de l’air dans votre secteur en allant sur cette page du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, qui identifie les risques pour chaque région du Québec.

Vous adapter

S'adapter

En tant que citoyen, vous pouvez contribuer à la réduction du smog et des particules en utilisant le transport en commun, le covoiturage et en privilégiant la marche. Si vous conduisez, le simple fait d’éviter de laisser votre moteur en marche à l’arrêt fait une différence.

Les entreprises sont encouragées à utiliser des énergies plus propres. Des lois et des normes existent pour réduire la pollution des industries, mais il faut aller plus loin.

Pour se protéger du smog, il est conseillé de limiter les activités physiques à l’extérieur lors des alertes. Les endroits climatisés peuvent aussi servir pour se protéger.

Informations complémentaires

Les liens et documents suivants vous permettent d'en apprendre davantage sur les impacts sanitaires de la pollution atmosphérique

  • webMSSS - Qualité de l'air
    Cette section du site du ministère de la Santé et des Services sociaux présente de l'information sur la pollution atmosphérique et les outils d'information liés à la qualité de l'air
  • webInfo-smog
    Cette section du site du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. répond à plusieurs questions sur le smog et propose différentes fiches d'information sur le sujet.
Niveau régulierbouton avancé