S’ADAPTER POUR SE PROTÉGER DES MALADIES LIÉES À L’EAU

Ressources hydriques

On sait maintenant que l’eau sera une des premières ressources touchées par les changements climatiques. D’importants problèmes de santé pourraient y être liés au Québec, comme ailleurs sur la planète. Parmi ces problèmes liés aux eaux de consommation ou de baignade, les contaminations par virus, bactéries et parasites doivent toujours être surveillées et éliminées. Signalons aussi les cyanobactéries, communément appelées « algues bleu-vert », qui occasionnent des symptômes gastro-intestinaux associés à un contact complet ou limité. Ces dernières années, le règlement sur la qualité de l’eau potable au Québec a été renforcé, et les systèmes de surveillance améliorés.

En tant que citoyen, vous disposez de moyens simples et efficaces pour vous protéger. Par exemple, il arrive parfois que le gouvernement émette un avis de faire bouillir votre eau. Il est très important de suivre ces recommandations! Cela veut dire qu’une contamination s’est produite dans l’eau potable et que votre santé est en jeu. Il vous sera par exemple demandé d’utiliser l’eau bouillie pour boire, vous laver, laver votre vaisselle ou même pour remplir une pataugeoire. Lorsque l’avis est levé, vous devez faire couler tous les robinets avec de l’eau froide pendant une minute.

Pour en savoir plus, consultez le document L’avis de faire bouillir l’eau – La protection de la santé avant tout.

Des gestes simples

En plus de ces mesures spéciales, il sera important que tous les citoyens fassent attention à leur consommation d’eau. Nous pourrons ainsi gérer plus facilement cette ressource et limiter les problèmes, comme le manque d’eau et sa contamination.

Saviez-vous que le Québec est l’un des plus grands consommateurs d’eau du Canada et donc de la planète? En 2009, il occupait le 3e rang en ce qui concerne sa consommation résidentielle d’eau, avec 386 litres par habitant par jour! Pour nous aider à baisser ces chiffres, vous pouvez dès maintenant commencer à prendre de bonnes habitudes :

  • en fermant le robinet quand vous vous brossez les dents;
  • en limitant l’arrosage de la pelouse et l’arrosage de votre entrée d’asphalte;
  • en limitant la douche à 5 minutes;
  • en lavant l’automobile avec un seau d’eau et une éponge;
  • en décidant de ne pas avoir de piscine chez soi et de plutôt aller à la piscine publique ou à la plage.

D’autre part, en limitant votre utilisation de produits chimiques (entretien ménager, pesticides, etc.), vous contribuez à réduire la contamination des eaux!

Informations complémentaires

Les liens et documents suivants vous permettent d'en apprendre davantage sur les ressources hydriques et les changements climatiques.

Niveau régulierbouton avancé