S’ADAPTER POUR SE PROTÉGER DES MALADIES TRANSMISSIBLES PAR LES INSECTES

Adaptation

Différentes maladies sont transmises par les insectes, telles que la maladie de Lyme et l’infection au virus du Nil occidental (ou « VNO »).

La maladie de Lyme est en augmentation au Québec, comme dans bien d’autres endroits en Amérique du Nord. Cette maladie ne se transmet pas d’un animal infecté à un humain, ni lors d’un contact entre deux personnes, mais bien par des tiques. Vivant principalement dans les zones boisées, elles ne sautent pas, mais elles s’agrippent à la végétation ou à la peau des animaux ou des humains. Les piqûres se produisent surtout au cours de promenades dans ces zones, à proximité des bosquets et des hautes herbes. À noter que la maladie de Lyme peut être contractée plus d’une fois par la même personne.

Quant à l’infection au VNO, elle se transmet par la piqûre d’un moustique infecté. En Amérique du Nord, les infections causées par le VNO surviennent au cours de l'été et se poursuivent durant l'automne, jusqu’aux premières gelées. Dans la majorité des cas, les personnes infectées par le VNO ne présentent aucun symptôme; certaines personnes peuvent toutefois en avoir. Depuis 2002, l’infection au VNO varie d’une année à l’autre au Québec. Elle a déjà touché plusieurs régions du Québec et, particulièrement, les villes de la grande région montréalaise.

Pour protéger la population de ces deux infections, le gouvernement a mis en place diverses stratégies. Cela est important car, si rien n’est fait, ces maladies coûteront cher à l’ensemble des Québécois!

Prévenir la maladie de Lyme et l’infection au virus du Nil occidental

Les mesures de protection personnelle contre les moustiques et les tiques sont similaires. Ces mesures constituent le meilleur moyen de protection. L’utilisation d’un chasse-moustiques et le port de vêtements longs (pour se protéger plus complètement) et clairs (pour remarquer plus facilement la présence des moustiques ou des tiques) en font partie. Réduire le risque dans son environnement immédiat, comme en éliminant l’eau stagnante (VNO) et en entretenant bien la végétation (Lyme) autour de la maison, en sont d’autres exemples.

Pour en savoir davantage sur la maladie de Lyme et l’infection au virus du Nil occidental :

Niveau régulierbouton avancé