LE FROID INTENSE : DANGER DE L’HIVER

Hiver

L’hiver québécois est souvent associé à de beaux paysages enneigés, au carnaval et aux activités sportives. Cependant, cette belle saison vient aussi avec de basses températures! Le froid intense peut constituer un danger.

Des journées froides (15˚C sous zéro) peuvent être accompagnées de vents violents et de chutes de neige parfois soudaines. Ces vagues de froid tuent chaque année plus de 100 personnes au Canada, ce qui en fait l’événement naturel le plus meurtrier! Vous devez donc être prudents.

Le froid cause des problèmes variés : des troubles au cœur, un dérèglement du système respiratoire, et même des blessures physiques. Le vent est un élément à considérer : il aggrave ces symptômes, car la température du corps baisse plus rapidement.

Les conséquences les plus fréquentes sont les gelures et les engelures, les affections aux pieds et aux mains, et surtout l’hypothermie.

Hypothermie ?

Quand il fait moyennement froid, votre corps s’adapte en créant de la chaleur supplémentaire. Mais si le froid est trop intense, il ne peut plus compenser. La température du corps baisse alors : c’est l’hypothermie.

Les premiers signes d’une hypothermie sont une sensation de froid, suivie de douleurs dans les parties du corps exposées. Vous pouvez ensuite ressentir des tremblements, de la confusion et une perte de contrôle de certains muscles. Si cela s’aggrave, vous pouvez vous évanouir et faire un arrêt respiratoire et cardiaque. Il est possible de mourir d’hypothermie.

 
Hiver

Voici comment votre corps réagit au froid. D’abord, il fait appel à tous les moyens de lutte dont il dispose :

- le foie transforme en sucre une substance appelée glycogène;
- la tension artérielle augmente;
- les muscles se tendent;
- toutes les activités habituelles du corps s’accélèrent.

Si vous passez dans un environnement plus chaud (en rentrant dans la maison, par exemple), le corps cherche à retrouver son équilibre. Il se produit donc des réactions inverses:

- baisse de tension;
- relâchement des muscles;
- les muscles se tendent;
- montée du sang vers la surface du corps (ce qui explique les joues rouges).

Une personne en santé ne ressent pas beaucoup ces réactions du corps. Par contre, chez une personne malade ou affaiblie, les réactions du corps au froid peuvent être difficiles.

Enfin, le froid intense a aussi des conséquences indirectes sur la santé. Les périodes de froid augmentent le risque d’ intoxication au monoxyde de carbone si l’un des problèmes suivants survient :

- mauvais fonctionnement d’un appareil de chauffage (au gaz, au fioul, au charbon);
- mauvaise utilisation d’un moyen de chauffage (par exemple, utilisation en continu d’un chauffage d’appoint);
- conduites d’aération bouchées.

Êtes-vous vulnérable ?

Vulnérabilité

Tout le monde peut-être affecté par le froid. Par contre, certains facteurs augmentent votre vulnérabilité.

D’abord, vos habitudes de vie sont un facteur important. La consommation d’alcool peut vous empêcher de ressentir le froid. Pourtant, les conséquences ne sont pas diminuées !

Ensuite, certains problèmes de santé peuvent augmenter votre sensibilité, comme le diabète, les troubles de respiration et les problèmes de cœur.

Il faut également penser à votre âge : les personnes plus jeunes ou plus âgées seront plus vulnérables, même si elles sont en santé. C’est la faible masse musculaire de ces groupes d’âge qui les rend plus sensibles. Les plus jeunes ne sont pas toujours capables d’exprimer leurs sensations ou sont parfois plus téméraires et prennent plus de risque. Les plus âgés peuvent aussi moins ressentir le froid.

Enfin, le risque sera plus grand si vous travaillez dehors ou si vous pratiquez régulièrement des activités hivernales. Une habitation mal isolée vous rend aussi plus vulnérable à ces problèmes.

Vous adapter

Calfeutrage

Adopter les bons comportements est la meilleure façon de vous adapter au froid intense. Par exemple, vous devez toujours porter des vêtements adéquats dehors. Bien se couvrir les pieds, les mains et la tête constitue une habitude efficace. Vous pouvez aussi limiter le nombre de sorties en cas de grand froid. Réchauffer adéquatement votre logement et l’automobile est important lorsque la température baisse. Certaines habitudes toutes simples peuvent vous apporter de la chaleur chez vous : boissons chaudes, douches et bains, feu de foyer, etc.

Informations complémentaires

Les liens et documents suivants vous permettent d'en apprendre davantage sur le froid intense et les autres aléas d'hiver.

Glycogène

Le glycogène est un type de glucide qui forme le glucose dans le corps humain.

Tension artérielle

La tension artérielle (ou pression artérielle) est la pression du sang dans les artères du corps qui est crée par le cœur.

Intoxication au monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore et incolore qui peut être mortel pour l’homme.

Ses sources sont habituellement les véhicules à moteur, les appareils de chauffage à combustible (mazout, diesel, propane et gaz naturel), les appareils électroménagers qui fonctionnent au gaz ou au propane (cuisinière, barbecue, etc.) et les appareils qui ont aussi un moteur à combustion (tondeuse, souffleuse, etc.).

Il arrive parfois que ce gaz se répande dans les habitations. Comme il est inodore et incolore, il est très dur à détecter. Il tue de nombreuses personnes chaque année dans le monde. Pour s’en protéger, il faut installer un détecteur de monoxyde de carbone dans la maison ou l’appartement.

Niveau régulierbouton avancé