Facteurs de vulnérabilité personnels

Vulnérabilité

Toute la population est à risque de souffrir des effets sur la santé des changements climatiques. Toutefois, certaines caractéristiques personnelles peuvent augmenter la vulnérabilité. La vulnérabilité dépend aussi du degré de sensibilité et de l’exposition. Ainsi, une personne peut présenter plusieurs particularités qui la rendent plus vulnérable que les autres à l’égard de certains aléas. Mais si les risques qu’elle y soit exposée sont faibles, son niveau de vulnérabilité sera faible. L’inverse est aussi vrai : même si les niveaux de sensibilité et d'exposition sont importants, la capacité d'adaptation peut réduire ou éliminer la vulnérabilité.

Parmi les groupes qui peuvent être plus vulnérables aux effets des changements climatiques sur la santé, on retrouve les sous-groupes suivants :

  • Les personnes ayant une santé fragile;
  • Les enfants de 5 ans et moins ou les personnes âgées de 75 ans et plus;
  • Les gens à faible revenu;
  • Les individus isolés socialement;
  • Les travailleurs extérieurs ou les gens pratiquant souvent des activités à l’extérieur.

Plusieurs facteurs de vulnérabilité influencent la vulnérabilité des individus à l’égard des changements climatiques et de leurs effets sur la santé. Les paragraphes suivants en présentent quelques-uns.

L’état de santé

Parmi les facteurs à considérer, on retrouve l’état de santé. Les personnes en bonne santé résistent mieux aux infections et aux maladies, et se remettent plus rapidement d’une blessure. Certains problèmes de santé augmentent la vulnérabilité aux effets des changements climatiques sur la santé. Voici des exemples :

  • maladies chroniques (problèmes cardiaques, cancer, affections respiratoires chroniques, diabète, trouble bipolaire, etc.);
  • consommation de certains types de médicaments;
  • système immunitaire affaibli.

Par exemple, une personne qui souffre de problèmes respiratoires risque d’être plus sensible à la pollution atmosphérique. Les périodes de grande chaleur et de smog sont susceptibles d’incommoder fortement les personnes qui font de l’asthme. Autre exemple : les individus dont le système immunitaire est affaibli semblent plus à risque de développer des maladies causées par l’eau ou par les aliments, ou des maladies transmises par les animaux ou les insectes. Ces personnes risquent aussi davantage de souffrir de complications à la suite de ces affections.

L’âge

L’âge peut aussi constituer un facteur de risque. Les bébés et les jeunes enfants sont particulièrement sensibles aux effets des changements climatiques. Leur incapacité à se protéger eux-mêmes ou à communiquer leur inconfort augmenterait leur vulnérabilité. De plus, leur développement physique n’est pas terminé. Ils sont plus sensibles aux maladies causées par l’eau ou par les aliments, par exemple.

Les aînés peuvent également présenter une plus grande vulnérabilité. Ils s’habituent moins facilement aux changements de température, ils ont souvent des problèmes de santé et tendent à être plus isolés sur le plan social. Les personnes âgées, handicapées ou nécessitant des soins médicaux réguliers seront d’ailleurs plus sensibles à une interruption des services en cas d’aléas naturels.

Le travail ou les activités à l’extérieur

Le fait d’être souvent à l’extérieur influence le degré de vulnérabilité de certains groupes de personnes. Par exemple :

  • les individus qui travaillent dehors (construction, foresterie, agriculture, etc.);
  • les personnes qui pratiquent des activités extérieures (camping, randonnée, etc.).

Ces groupes peuvent être plus directement exposés aux chaleurs extrêmes, aux taux élevés de rayons ultraviolets (UV) et à la pollution atmosphérique. De même, ils sont plus à risque de développer des maladies causées par l’eau, ou transmises par les animaux et les insectes.

Autres facteurs de vulnérabilité

Les personnes à faible revenu semblent avoir plus de difficulté à prévoir les sinistres, à leur faire face et à se rétablir. Par ailleurs, les populations des régions éloignées ont plus souvent un accès limité aux services.

Informations complémentaires

Les liens et documents suivants vous permettent d'en apprendre davantage sur les populations les plus vulnérables face aux changements climatiques.

  • pdfLes changements climatiques et la santé de votre enfant
    Brochure résumant les effets des changements climatiques sur la santé des enfants, produite par l'Institut canadien de la santé infantile.
  • webVulnérabilité : Qui est plus à risque? - Santé Canada
    Les études démontrent que certains groupes de population sont plus sensibles que d'autres aux effets nocifs des changements climatiques sur la santé. Cet article définit clairement les concepts de "vulnérabilité" et de "capacité d'adaptation" et explore en quoi les déterminants de la santé peuvent les influencer. Il décrit également les groupes les plus vulnérables aux effets des changements climatiques et explique en quoi leur protection relève d'une responsabilité collective.
  • webUn dossier chaud : La santé des femmes et les changements climatiques
    Article sur le site du Réseau canadien pour la santé des femmes, à propos des impacts des changements climatiques sur la santé de la femme.
Niveau régulierbouton avancé