Les impacts des changements climatiques

Ce contenu nous est gracieusement mis à disposition par OURANOS

Quels sont les impacts des changements climatiques?

Impacts psychosociaux les changements climatiques

D’une façon générale, le climat se réchauffera sur l’ensemble du territoire québécois, et de façon plus marquée en hiver dans les régions nordiques. Ainsi, à l’horizon 2050, les températures hivernales augmenteront de 3 à 7 °C et les températures moyennes estivales de 2 à 3 °C.

Le Sud du Québec verra une augmentation de ses précipitations hivernales moyennes de 30 à 55 mm, mais aucun changement significatif en été n’est projeté. Dans le Nord, les hausses prévues sont de l’ordre de 10 à 40 mm sur toute l’année. L’accumulation de neige au sol devrait augmenter dans les régions les plus nordiques du Québec. Par contre dans le sud, une diminution est anticipée à cause d’une plus grande quantité de précipitations sous forme de pluie.

Les changements climatiques auront au Québec des impacts importants sur l’environnement bâti, l’activité économique, la population et l’environnement naturel dont l’ampleur et les coûts iront vraisemblablement en augmentant avec le temps. Il suffit de penser, entre autre, à la fonte accélérée du pergélisol dans l’Arctique québécois, à l’accentuation attendue de l’érosion des berges de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent, à l’augmentation de la fréquence, de l’intensité ou de la durée des évènements climatiques extrêmes dans le Sud du Québec.

Les infrastructures et les bâtiments seront directement affectés par les changements climatiques dans l’ensemble des régions du Québec, en particulier en ce qui concerne les infrastructures vieillissantes.

Par exemple, dans l’Arctique québécois, les pistes d’aéroport de plusieurs villages pourraient être sévèrement endommagées et requérir des travaux d’entretien plus fréquents en raison de la fonte du pergélisol, tandis que dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent, de nombreux bâtiments privés et publics et plusieurs infrastructures (routes, ports, promenades) seront exposés à une accentuation de l’érosion des berges.

Plusieurs activités économiques subiront les effets directs des changements climatiques, avec des conséquences négatives. Par exemple, le ski et autres activités touristiques d’hiver verraient leur saison amputée de plusieurs jours. En autre, la production de sirop d’érable pourrait diminuer en moyenne de 15% à 22%, en 2050 et 2090 respectivement. Les effets indirects tels qu’épidémies de ravageurs, feux de forêt ou étiages auront des impacts négatifs supplémentaires sur des activités qui sont au cœur même de l’existence de nombreuses communautés du Québec.

A l’inverse, certaines modifications du climat présenteront des aspects positifs dont l’économie québécoise pourrait tirer profit. Par exemple, pour des cultures qui profitent de la chaleur estivale et d’une longue saison de croissance (comme le maïs et le soya), une augmentation importante du potentiel agronomique est prévue pour les années à venir. De plus, on estime que la saison du golf pourrait être prolongée de deux à trois semaines.

Les impacts des changements climatiques seront nombreux et divers sur la santé humaine. Ils pourront être directs (réchauffement moyen, ou les îlots de chaleur) ou indirects (changements dans la quantité et la qualité des ressources hydriques, maladies zoonotiques, pollens et allergies).

L’environnement naturel sera lui aussi touché par le climat futur. Le réchauffement général du Québec provoquera des migrations d’espèces. En outre, plusieurs espèces menacées, aux habitats fragmentés et à faible capacité migratoire, déjà soumises à divers stress, courent de grands risques. L’ampleur du changement sera possiblement plus grande dans la région Arctique, alors que les espèces adaptées aux conditions extrêmes de cette région subiront la compétition d’espèces provenant du Sud. Dans le Sud, des hivers plus doux et des étés plus chauds et plus humides entraineront une fragilisation des milieux humides dépendants du régime des crues.

Informations complémentaires par région sociosanitaire


Fiches thématiques d’Ouranos :
Niveau régulierbouton avancé