Les baissières écologiques : Seattle

Seattle

Source : Google Street View (2nd Ave. NW, NW 117th St)

La Ville de Seattle est reconnue pour ses stratégies axées sur le drainage naturel : les baissières écologiques ou écobaissières. Dans le cadre du projet Street Edge Alternative (SEA), une série de dépressions peu profondes appelées écobaissières ont été créées le long d’une route d’un quartier résidentiel dans le but de récupérer l’eau de pluie et, une fois celle-ci filtrée, de la retourner dans le sol par voie naturelle. Comme les jardinières qui captent les eaux pluviales, les écobaissières réduisent le volume d’eau s’écoulant dans les égouts pluviaux et la pollution de l’eau souterraine, pollution qui menace sérieusement les stocks de saumon dans le secteur.

Particularités du projet SEA

Seattle

Source : Google Street View (2nd Ave.NW, NW 120th St.)

  • Une réduction de 11 % des surfaces imperméables comparativement à une rue traditionnelle;
  • Ajout de 100 arbres et 1 100 arbustes dans l’espace public;
  • Sur une période de deux ans, la quantité des eaux pluviales atteignant le réseau d’égout a été réduite de 99 %;
  • Coût du projet Street Edge Alternative : 850 000 $.

Avantages économie/environnement/santé

Seattle

Source : Google Street View (2nd Ave.NW, NW 117th St.)

  • Réduit les coûts en traitement des eaux usées et filtre les polluants des eaux de ruissellement avant qu’ils ne retournent à la nappe phréatique;
  • Contribue au verdissement urbain, à la filtration des particules fines dans l’air et à l’amélioration de la qualité de l’air du quartier;
  • Lutte contre les îlots de chaleur urbains en abaissant la température locale par la présence accrue de végétation dans l’espace public.

Saviez-vous que…

Dans plusieurs municipalités de la Communauté urbaine de Montréal, les réseaux d’approvisionnement perdent d’importantes quantités d’eau en raison des fuites dans les canalisations. En moyenne, de 25 à 45 % de l’eau produite s’échappe par des fissures. (Source : Conseil régional de l’environnement de Montréal, 1999)

Pour en savoir plus...

Fiches préparées par: