S'ADAPTER AUX SÉCHERESSES

Ressources hydriques

Au Québec, on ne sait pas si la sécheresse sera plus fréquente au cours des prochaines décennies, mais, vers la fin du siècle, on s’attend à ce que les étés deviennent plus secs. Or, la sécheresse réduit la quantité d’eau potable disponible, menace de détruire les forêts, affecte la productivité des activités agricoles, en plus de contribuer à l’augmentation du prix des aliments et à l’insécurité alimentaire. Il est donc important de s’adapter!

 

S'adapter collectivement

Des mesures diversifiées permettent aux gouvernements, aux municipalités et aux entreprises, notamment dans les secteurs agricole et horticole, de s’adapter aux sécheresses. On pense ici, par exemple, à des puits et des réservoirs.

Il est aussi important de développer des outils d’information afin de mieux comprendre ce qu’il se passe et d’adapter nos activités en conséquence. Le site Web Guetter la sécheresse de Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit ces renseignements pertinents pour le secteur de l’agriculture au Canada.

Enfin, augmenter l’accessibilité à une offre de qualité en saine alimentation dans le but de diminuer l’insécurité alimentaire s’avérerait très important. Le point sur la sécurité alimentaire sur le site Internet de Québec en Forme est un court document de 14 pages qui donne l’information nécessaire pour aider les partenaires locaux, régionaux et nationaux à passer à l’action.

Pour les professionnels de l’horticulture ornementale :

Le Guide de bonnes pratiques - Gestion durable de l'eau en horticulture ornementale de la Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec présente de nombreuses pistes de solutions afin de conjuguer économie d’eau et principes de développement durable.

S'adapter individuellement

Lors d'une pénurie d'eau potable dans un contexte de sécheresse, il est important de suivre les directives de la municipalité ou des autorités de santé publique, qui vous informent sur l'état de la situation et sur la façon de vous procurer de l'eau potable, si besoin est (ref).

La page Économie d’eau, trucs et astuces au quotidien de la Ville de Montréal vous donne divers conseils à pratiquer à la maison, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Le site Internet de Québec en Forme offre de la documentation sur l'état de la situation des habitudes de vie des jeunes au Québec et de nombreux exemples de projets réalisés pour qu'ils bougent plus et s'alimentent mieux.

Informations complémentaires

Les liens et documents suivants vous permettent d'en apprendre davantage sur les mesures d'adaptation aux sécheresses.

Insécurité alimentaire

L’insécurité alimentaire d’un ménage est un important problème de santé publique. Elle se produit lorsque la qualité ou la quantité des aliments est compromise, ce qui survient généralement dans un contexte de ressources financières limitées.

En 2011-2012, 8,3 % des ménages canadiens (environ 1,1 million de ménages) étaient en situation d’insécurité alimentaire; au Québec, il s’agit de 8,1 % des ménages. Ce pourcentage n’inclut pas les ménages ayant des craintes ou rencontrant des obstacles pour l’accès à des aliments en raison de leur revenu. Si on les ajoute, le pourcentage de ménages québécois ayant vécu de l’insécurité alimentaire s’élève à 13,1 %. Autrement dit, au Québec, pour chaque 100 ménages, environ 13 ont vécu une situation d’insécurité alimentaire en 2011-2012.

Niveau régulierbouton avancé