Personnes âgées, climatisation et distanciation : un défi!

5 août 2020 12:53:00

Ray Bustinza, conseiller scientifique

Lors d’une vague de chaleur, il est suggéré aux aînés de se rafraîchir dans un endroit climatisé, comme un centre commercial ou une bibliothèque. En cette période de pandémie, ces endroits climatisés pourraient être fermés au public et il leur est aussi demandé d’éviter les foules et de s’éloigner des autres individus. Dans cette optique, comment la santé publique peut-elle arrimer les différentes recommandations afin de protéger la santé de la population?

Femme âgée et canicule

Lors des canicules, certaines des recommandations habituelles de santé publique pour se protéger contre la chaleur peuvent entrer en conflit avec les mesures de distanciation physique nécessaires dans un contexte de pandémie. D’un côté, la distanciation physique est sans doute l’une des mesures les plus importantes afin de diminuer le risque de propagation du coronavirus, qui touche particulièrement les personnes âgées. En effet, au Québec, plus de 95 % des décès liés à la COVID- 19 sont survenus chez les 60 ans et plus1. D’un autre côté, le risque de décès chez les personnes âgées lors des vagues de chaleur est aussi bien réel et important. Une méta-analyse de plus de 60 études dans le monde note que le risque de mortalité liée à la chaleur est significativement plus élevé chez les 65 ans et plus que chez les 15 à 64 ans2. En fait, les aînés demeurent plus à risque, tant en ce qui concerne la chaleur que la COVID-19, en raison d’une moindre résistance immunologique et métabolique causée par le vieillissement et une présence plus grande de maladies chroniques.

Bénéfices des endroits climatisés pour la santé

Les bénéfices de la climatisation lors des périodes de chaleur sont évidents. Dans les bâtiments sans climatisation, la température intérieure peut atteindre des niveaux 50 % supérieurs à ceux de la température extérieure3. Au contraire, les espaces climatisés des maisons, des bureaux et des immeubles publics réduisent l’exposition de la population aux températures élevées4, de même que les menaces à la santé qui y sont associées5. De plus, une étude réalisée dans 211 villes américaines signale que le risque de décès liés à la chaleur diminue avec l’utilisation de climatiseurs6. Il faut noter qu’à l’heure actuelle, il n’existe pas de preuve scientifique sur un risque accru de propagation de la COVID-19 associé à l’utilisation adéquate de climatiseurs7.

Dans ce contexte, la santé publique amène des solutions conciliant les mesures nécessaires de distanciation physique lors d’une pandémie et celles pour réduire les risques liés à la chaleur, chez un groupe particulièrement à risque comme les personnes âgées. Ces options sont présentées ci-après.

Faciliter l’accès à la climatisation

Aménager des immeubles ou des chambres climatisés

Des lieux climatisés, fermés ou moins achalandés en raison de la pandémie (cinémas, théâtres ou chambres d’hôtel, par exemple), peuvent être aménagés dans le but de recevoir des personnes âgées lors de périodes de chaleur8,9. Également, des transports adaptés pour conduire les personnes âgées vers ces immeubles climatisés pourraient être prévus10.

Utiliser des autobus climatisés

L’idée d’utiliser des autobus climatisés pour contrer les effets de la chaleur sur la santé, comme à Austin, au Texas, semble aussi intéressante11. Des autobus climatisés de transport public, peu demandés durant une pandémie, peuvent être réquisitionnés afin d’offrir aux personnes âgées des endroits climatisés durant une période de chaleur importante.

Distribuer des climatiseurs

Les aînés n’ayant pas accès à un lieu climatisé, que ce soit pour une raison physique (p. ex. personne à mobilité réduite) ou financière (p. ex. faible revenu), pourraient bénéficier d’une aide financière gouvernementale pour l’achat d’un tel appareil. Cette aide serait aussi offerte aux personnes âgées porteuses du coronavirus (ou présentant des symptômes compatibles) qui ne peuvent fréquenter des endroits climatisés en raison des consignes de santé publique en vigueur.

Payer les factures d’électricité

Les personnes âgées possédant déjà un climatiseur, mais ne pouvant en faire usage en raison du coût élevé relié à son fonctionnement, pourraient bénéficier d’une aide financière gouvernementale pour payer leurs factures d’électricité et rendre ainsi l’utilisation des climatiseurs plus abordable. Cette mesure aurait été considérée par la Ville de New York11

Offrir des endroits climatisés sécuritaires et accessibles

Afficher les consignes relatives à la pandémie

Les consignes en vigueur concernant la pandémie, c’est-à-dire celles sur la fréquentation des endroits publics par les personnes porteuses ou présentant des symptômes compatibles, celles sur la distanciation physique, et celles sur l’aération et le nettoyage des lieux, doivent être affichées dans tous les endroits climatisés12.

Considérer les zones prioritaires

Afin de garantir son impact optimal, la climatisation devrait être accessible aux aînés habitant dans les zones prioritaires :

  • les zones avec un niveau estimé faible d’utilisation de la climatisation;
  • les zones avec une densité importante de personnes âgées ou souffrant de maladies chroniques;
  • les zones au cœur d’îlots de chaleur urbains;
  • les zones avec un nombre élevé de logements nécessitant des réparations

Le Géoportail de santé publique13 permet la localisation de telles zones.

Ouvrir durant la période la plus chaude de la journée

Les lieux climatisés devraient être minimalement ouverts durant les périodes de la journée où la température ambiante est la plus élevée, normalement entre 10 h et 16 h14. Idéalement, cette période pourrait être prolongée étant donné que la température intérieure des logements demeure élevée plus longtemps en après-midi et en soirée. Un tel horaire permettrait à un plus grand nombre de personnes d’en profiter, considérant que les ratios d’occupation des espaces pourraient être limités.

Garantir l’efficacité du réseau électrique

Lors d’une vague de chaleur, le réseau électrique peut se voir surchargé en raison d’une augmentation soudaine de la demande en électricité, ce qui peut provoquer une panne de courant et laisser ainsi les climatiseurs inutilisables. Pour prévenir cette situation, l’achat d’une génératrice de secours peut devenir indispensable, surtout pour les personnes âgées. Toutefois, avant toute décision, il demeure essentiel de s’informer auprès du fabricant du climatiseur relativement à son branchement à une éventuelle génératrice. Pour utiliser la génératrice en toute sécurité, il est conseillé de suivre les instructions et de l'installer à l’extérieur, loin des portes et des fenêtres15.

Références

1 Québec.ca (2020). Situation du coronavirus (COVID-19) au Québec. Gouvernement du Québec. Repéré à https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/situation-coronavirus-quebec/

2 Benmarhnia, T., Deguen, S., Kaufman, J. S. et Smargiassi, A. (2015). Vulnerability to heat-related mortality: a systematic review, meta-analysis, and meta-regression analysis. Epidemiology, 26(6), 781-793.

3 Lundgren-Kownacki, K., Gao, C., Kuklane, K. et Wierzbicka, A. (2019). Heat Stress in Indoor Environments of Scandinavian Urban Areas: A Literature Review. International Journal of Environmental Research and Public Health, 16(4), 560.

4 Koppe, C., Kovats, S., Jendritzky, G. et Menne, B. (2018). Heat-waves: risks and responses. Organisation mondiale de la Santé. Health and Global Environmental Change, Series, 2. Repéré à http://www.euro.who.int/ data/assets/pdf_file/0008/96965/E82629.pdf

5 Bustinza, R. et Demers-Bouffard, D. (2020). Indicateurs en lien avec les vagues de chaleur et la santé de la population : mise à jour. Institut national de santé publique du Québec. Repéré à https://www.inspq.qc.ca/publications/2650

6 Nordio, F., Zanobetti, A. Colicino, E., Kloog, I. et Schwartz, J. (2015). Changing patterns of the temperature- mortality association by time and location in the US, and implications for climate change. Environment International, 81, 8086.

7 Global Heat Health Information Network. (2020). Technical brief : Protecting health from hot weather during the COVID-19 pandemic. Repéré à : http://www.ghhin.org/assets/technical-brief-COVID-and-Heat-final.pdf

8 Centers for Disease Control and Prevention. (2020). COVID-19 and cooling centers. Repéré à https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/php/cooling-center.html

9 Bustinza, R. (2020). Adaptation des recommandations de santé publique lors de chaleur extrême conformément aux recommandations de distanciation physique. Institut national de santé publique du Québec. Repéré à https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/covid/3024-chaleur-extreme-recommandations- distanciation-physique-covid19.pdf

10 Haut Conseil de la santé publique. (2020). Avis relatif à la gestion de l’épidémie de Covid-19 en cas d’exposition de la population à des vagues de chaleur. Paris.Repéré à www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=817

11 Flavelle, C. (2020). Coronavirus makes cooling centers risky, just as scorching weather hits. The New York Times. Repéré à www.nytimes.com/2020/05/06/climate/coronavirus-climate-change-heat-waves.html

12 Institut national de santé publique du Québec. (2020). COVID-19 (coronavirus). Repéré à www.inspq.qc.ca/covid-19

13 Institut national de santé publique du Québec. (2020). Géoportail de santé publique. Repéré à https://www.inspq.rtss.qc.ca/geo/portail/index.php [Ce site est accessible seulement au personnel du réseau de la santé et des services sociaux.]

14 Ministère de la Santé et des Services sociaux (2020). Il fait très chaud - Précautions à prendre pour les enfants – Affiche. Gouvernement du Québec. Repéré à https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000139/

15 Gouvernement du Canada. (2018). Durant une panne de courant. Repéré à https://www.preparez- vous.gc.ca/cnt/hzd/pwrtgs-drng-fr.aspx

Niveau avancébouton régulier
  • Partenaires

  • Gouvernement du Québec
  • Ouranos