Le Canada investit 10 millions de dollars contre les polluants de courte durée dans les pays en développement

11 avril 2013 15:47:00 Catégories : adaptation carbone changements climatiques climat

Coalition pour l'air pur
La coalition pour le climat et l'air pur vise à réduire les polluants atmosphériques de courte durée de vie (source UNEP)


Peter Kent, ministre de l’Environnement du Canada, a annoncé le 10 avril 2013  une contribution supplémentaire de 10 millions de dollars à la Coalition pour le climat et l’air pur visant à réduire les polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat (CCAP), ainsi qu’une contribution de 2,5 millions de dollars au Centre et réseau des technologies climatiques (CRTC). L’annonce a été faite avant le Forum des économies majeures sur l’énergie et le climat, qui réunira des représentants de 17  économies majeures cette semaine à Washington, D.C.
« À titre de nation arctique, le Canada comprend de première main l’importance de lutter contre les polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat, a déclaré le ministre Kent. Le Canada est heureux d’être l’un des premiers à soutenir la CCAP, et cette importante contribution appuiera la mise en œuvre de projets dans les pays en développement, en plus d’aider à donner le signal d’une nouvelle étape de mesures intensifiées et d’augmentation du nombre de membres de la Coalition, des activités de financement et des résultats. »


La contribution de 10 millions de dollars annoncée aujourd’hui s’ajoute à celle de 3 millions de dollars déjà versée par le Canada au Fonds de la Coalition et à celle de 7 millions de dollars versée pour des projets axés sur la réduction des polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat dans les pays en développement.
Instaurée en février 2012 par six membres fondateurs, dont le Canada et le Programme des Nations Unies pour l’environnement, la CCAP compte maintenant 30 pays  membres, dont le Canada, l’Australie et les États-Unis, et fait déjà sentir sa présence sur plusieurs fronts, notamment en soutenant l’élaboration de plans d’action nationaux et d’initiatives sectorielles dans des domaines comme la réduction des polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat qui sont émis par les déchets solides municipaux, les véhicules utilitaires lourds et leur moteur, la production de pétrole et de gaz naturel, ainsi que la fabrication de briques.


Le CCAP a été créé dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Il répond aux besoins énoncés par les pays en développement pour accélérer le déploiement des meilleures technologies disponibles pour les aider à lutter contre les changements climatiques – tant dans le but de réduire les émissions que de renforcer la résilience aux répercussions climatiques.


Cependant, le Canada devrait aussi intensifier ses efforts pour réguler ses propres émissions, car il a essuyé une pluie de critiques internationales après son retrait du protocole de Kyoto fin 2011. En effet, Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l’ONU a récemment rappelé dans un discours l’importance d’agir au plus vite : « Il sera bientôt trop tard. Nos modes de consommation sont incompatibles avec la santé de la planète. Notre empreinte écologique est démesurée. » Il reste encore beaucoup d’efforts à faire au Canada pour réduire notre empreinte écologique et lutter contre les changements climatiques.


En savoir plus :
La Coalition pour le climat et l'air pur visant à réduire les polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat

Voir la vidéo de présentation de l'UNEP (en anglais):


Niveau avancébouton régulier