La Journée de l’Arbre de la santé 2015 à travers le Québec

Par Florence Danner 28 septembre 2015 14:15:00


Devenue un véritable rendez-vous environnemental à travers la province, la Journée de l’Arbre de la santé vise à démontrer que santé et environnement sont intimement liés et que les établissements de santé sont déterminés à montrer l’exemple en matière d’aménagement vert.

Cette activité, qui fait la promotion de la plantation d’arbres sur les terrains des établissements de santé, a permis de planter plus de 4000 arbres au cours des 6 dernières années. Selon son ambassadeur, le Dr François Reeves, cardiologue d’intervention au CSSS de Laval et au Centre hospitalier de l’Université de Montréal : « planter un arbre, c’est une prise de conscience et un passage à l’acte de la préoccupation du clinicien face à la dégradation de l’environnement ».

Dans le cadre de la huitième édition de la Journée de l’Arbre de la santé 2015, 5 établissements de santé montréalais se sont engagés à planter près de 900 arbres sur leur terrain le 23 octobre 2015. Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal), la Société de verdissement du Montréal métropolitain (Soverdi) et Synergie Santé Environnement, partenaires de cette initiative de mobilisation, se réjouissent de la réponse favorable des établissements de la métropole témoignant de leur volonté d’agir dans leur communauté. Des activités de plantation d’arbres se sont aussi déroulées toute la journée à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval (IUCPQ) et à l’Hôtel-Dieu de Lévis du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches.

Par ce geste, en plus d’améliorer ces lieux au profit de tous leurs utilisateurs, les établissements de santé visent à sensibiliser leurs employés et le grand public à l’importance de lutter contre la pollution atmosphérique et la chaleur accablante dans les villes, accentuée par les changements climatiques. Il s’agit de prévenir de nombreuses maladies chroniques sévères responsables d’une perte de qualité de vie et de décès prématurés dans la population.

M. Daniel Paré, président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière Appalaches annonce que « le geste symbolique d’aujourd’hui est le précurseur d’un virage vert des établissements de santé sur le territoire de Chaudière-Appalaches. Verdir nos établissements aura un effet positif direct sur le bien-être de nos usagers et de nos professionnels de la santé. Par ailleurs, si ce virage vert est adopté à la grandeur de nos villes, il permettra de diminuer les coûts du système de santé québécois grâce à la prévention de plusieurs maladies chroniques sévères très présentes dans la population. »

Christian Simard, directeur général de Nature Québec, assure que ce n’est qu’un début : « nous travaillons avec les forces vives de tous les milieux – santé, environnement, corporatif et citoyen – pour lutter contre les îlots de chaleur en milieu urbain. Le passage à l’action sera au centre des prochaines négociations internationales sur le climat qui se tiendront à Paris. Le verdissement des villes est au cœur de la lutte aux changements climatiques. Et plus de 50 % de la population mondiale est citadine : il devient urgent de transformer le visage de nos villes pour créer dès maintenant des milieux de vie en santé, et faire de Québec et de Lévis des chefs de file dans la lutte contre les îlots de chaleur en milieu urbain. Bien sûr, ces premiers arbres plantés seront suivis d’une longue lignée ! »

En savoir plus : http://www.medecinsfrancophones.ca/publications/articles/sante-environnement/nouvelles-journee-arbre-de-la-sante.fr.html

Niveau avancébouton régulier