Des jardins sur les toits : Montréal

Jardins

Source : Ismael Hautecoeur

Depuis 2003, le projet Des jardins sur les toits, de l’organisme à but non lucratif Alternatives, s’est consacré à redonner ses lettres de noblesse à l’agriculture urbaine. Le réaménagement de l’environnement bâti et la revalorisation d’espaces inutilisés dans les domaines privé et public ont permis de faire naître de véritables petites oasis comestibles dans la métropole québécoise. Les bacs à réserve d’eau développés dans le cadre de ce projet ont permis à plusieurs citoyens et organismes d’implanter la culture vivrière sur leur balcon, toit ou stationnement, tout en favorisant l’apparition d’un nombre croissant de jardins collectifs.

Particularités du programme

Jardins

Source : Ismael Hautecoeur

  • 40 $ - Le prix d’une trousse de jardinage avec réserve d’eau;
  • Les jardins en bacs peuvent également être réalisés à partir de matériaux recyclés;
  • Plus d’une dizaine de jardins collectifs ont vu le jour à Montréal depuis le début du projet en 2003;
  • 2 – Le nombre de publications portant sur la réalisation de jardins urbains réalisées lors du projet.

Avantages économie/environnement/santé

Jardins

Source : Antoine Trottier

  • Procure des légumes biologiques de qualité aux résidents, un approvisionnement local qui réduit le transport des aliments et élimine les emballages;
  • Permet de verdir, de manière peu coûteuse, des espaces minéralisés et contribue par le fait même à la diminution des îlots de chaleur urbains;
  • Facilite l’implantation du compostage en ville, réduisant ainsi la quantité de déchets et le transport vers les sites d’enfouissement;
  • Contribue à la purification de l’air par la captation de particules fines.

Saviez-vous que…

Saviez-vous que plus de 32 000 hectares de terres agricoles ont disparu sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal depuis 30 ans? (Source : Coalition pour la protection du territoire agricole, 2009)

Pour en savoir plus...

Fiches préparées par: