Changement climatique : les Québécois sont très conscients de la nécessité d'adaptation et des impacts sur la santé

24 février 2012 09:16:00 Catégories : adaptation changements climatiques

80 % des Québécois souhaitent que le Québec soit parmi les leaders en Amérique du Nord et dans le monde en matière de lutte contre les changements climatiques. Ce désir d'engagement fort de la société québécoise a été révélé dans un récent sondage commandé par le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ), qui atteste de la prise de conscience des Québécois pour ces enjeux.

Les changements climatiques ont des impacts visibles
Les changements climatiques sont une réalité pour la vaste majorité des Québécois qui perçoivent des signes de modification du climat autour d’eux. 86% des sondés ont observé plus de périodes de dégel en hiver. Approximativement trois personnes sur quatre ont constaté des températures plus chaudes (76%), des épisodes de tempêtes plus fréquents (73%) et moins de neige en hiver (73%), une érosion accrue des berges (63%) et un plus grand nombre de vagues de chaleur accablante.

De plus, les Québécois sont conscients des impacts des changements climatiques sur la santé, car plus de six personnes sur dix ont remarqué une augmentation des cas de maladies respiratoires ou cardiovasculaires (64%).

La nécessité d’adaptation du Québec
Afin que le Québec puisse s’adapter aux impacts des changements climatiques, 58% des personnes interrogées se sont dits totalement favorables à ce que le gouvernement mette en place des mesures pour renforcer les infrastructures afin qu’elles répondent aux nouvelles réalités. Les Québécois sont aussi favorables aux investissements visant la protection des milieux naturels (53 %), l’amélioration de la qualité de l’air (52 %) et la prévention en santé publique (51 %).

Lorsqu’on leur demande quels moyens privilégier pour agir, les Québécois favorisent nettement la production d’énergies renouvelables (62 %) et l’investissement en efficacité énergétique (60 %). En matière de transport, ils encouragent l’instauration de voies réservées pour le covoiturage et le transport en commun (53 %) ainsi que des changements dans la façon de concevoir les quartiers et les villes (45 %).

Le fait que certains effets des changements climatiques soient déjà perceptibles est une motivation importante pour 49 % des personnes interrogées à lutter contre les changements climatiques, alors que 51 % considèrent que potentiel de développement d’énergies renouvelables doit aussi pousser à l’action.  Pour la troisième année, les 16 conseils régionaux de l’environnement lancent la campagne nationale Défi Climat qui incite la population québécoise à s’engager via des actions citoyennes de réduction des gaz à effet de serre et d’adaptation.

La présente étude a été réalisée par sondage Internet auprès d’un échantillon représentatif de 808 Québécois(e)s. Un échantillon probabiliste de cette taille comporterait une marge d'erreur maximale de +/- 3,5%, et ce, 19 fois sur 20.

 

En savoir plus :
Découvrez l’intégralité du sondage réalisé par Léger Marketing.

Québec
Niveau avancébouton régulier