Bilan mi-parcours du PACC : la santé obtient une bonne note!

Par Mélanie Beaudoin 22 mai 2018 15:02:00

Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) a mis en ligne en mars dernier son bilan de mi-parcours du Plan d’action sur les changements climatiques 2013-2020 (PACC 2013-2020). Les principaux objectifs de ce rapport sont notamment d’offrir de l’information quant à l’évolution du PACC 2013-2020 et de présenter la progression de la société québécoise vers l’atteinte des objectifs que le Québec s’est donnés en matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre (GES) et d’adaptation aux impacts des changements climatiques, ainsi que la contribution estimée du PACC 2013-2020 à cette progression. De plus, ce bilan permet de formuler des constats sur l’adéquation de la contribution observée et anticipée du PACC 2013-2020 aux objectifs du Québec en matière de lutte contre les changements climatiques d’ici 2020, et sur les pistes d’amélioration possibles à cet égard.

Parmi les faits saillants de ce rapport, il y est noté la nécessité d’accélérer la mise en œuvre de mesures du PACC 2013-2020 qui ne sont pas encore en vigueur, de renforcer plusieurs mesures existantes, d’optimiser les programmes, d’identifier des mesures additionnelles et, plus globalement, de recentrer l’action sur les mesures à fort potentiel de réduction d’émissions de GES et d’adaptation.

Le bilan s’attarde ensuite aux actions réalisées en matière de réduction des émissions de GES et d’adaptation. Dans la section sur l’adaptation, le MDDELCC accorde une bonne note aux actions posées pour maintenir la santé des individus. On y indique, parmi les constats, que les interventions dans le secteur de la santé ont déjà amorcé la mise en œuvre de solutions et d’évaluation, ce qui en fait l’un des secteurs les plus avancés en matière d’adaptation aux impacts des changements climatiques au Québec. « Une grande variété́ de mesures et de projets porteurs ont été́ réalisés, la majorité́ en lien avec les priorités en matière de santé établies dans le cadre du PACC 2013-2020. »

Le MDDELCC souligne par ailleurs que « les interventions relatives au verdissement et aux îlots de chaleur sont particulièrement structurantes, car elles permettent, au-delà̀ de leurs impacts positifs sur la santé, d’améliorer la qualité́ de l’air et la qualité́ de vie des communautés, d’accroître la résilience des infrastructures et des réseaux et de mobiliser la société́ civile autour d’actions concrètes. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) ont développé une grande expertise dans ce domaine en collaboration avec des organismes du milieu ».

De plus, le MDDELCC souligne que d’importants volumes de données et de connaissances ont été développés au cours des quatre dernières années, notamment en matière d’adaptation, mais que celles ci sont difficilement accessibles. Il souligne toutefois les efforts faits par le MSSS et l’INSPQ, qui ont « pris l’initiative de rendre disponibles en ligne une grande quantité de données et de résultats découlant des mesures du PACC 2013-2020, ce qui témoigne d’une culture de transparence et d’accessibilité ».

Avec un bulletin de la sorte, on ne peut que remercier et féliciter tous nos partenaires dans ce projet!

Niveau avancébouton régulier