Un bassin de rétention des eaux pluviales : Saint-Jérôme

St-Jérôme

Source : Ville de Saint-Jérôme

Afin de protéger l’environnement contre les grands projets résidentiels, la Ville de Saint-Jérôme favorise, depuis 2006, la rétention des eaux de ruissellement plutôt que le rejet à l’égout pluvial. L’exemple du parc Schulz constitue une application concrète des principes de développement durable à long terme. En plus de permettre la conservation d’un boisé, l’ouvrage a permis d’enrichir les abords d’un parc grâce à l’aménagement d’un marais filtrant ceinturé de services récréatifs et d’aires de repos. En effet, le parc Schulz possède à la fois une fonction utilitaire, écologique et récréative.

Particularités

St-Jérôme

Source : Ville de Saint-Jérôme

  • Plantation d’arbres et de graminées indigènes pour harmoniser le bassin au paysage local;
  • Économie de 200 000 $ grâce à la réduction du diamètre et de la longueur des conduites d’égouts pluviaux souterrains;
  • Peut retenir jusqu’à 5 000 m3 d’eau en cas de fortes pluies;
  • Services récréatifs intégrés permettant à la population de bénéficier des espaces : terrain de soccer, sentiers, parcs.

Avantages économie/environnement/santé

  • Permet de contrôler les inondations, de réduire les coûts d’entretien des canalisations et de traitement des eaux usées;
  • Apparition d’une faune variée;
  • Réduction de l’effet d’îlot de chaleur, le boisé apporte fraîcheur aux résidents lors des canicules;
  • Réduction des risques d’érosion du sol résultant des eaux de ruissellement lors de fortes pluies.

Saviez-vous que…

Le fleuve St-Laurent constitue 40 % des eaux douces renouvelables du Québec et, à lui seul, il approvisionne en eau potable 45 % de sa population. (Source : Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, 2003)

Pour en savoir plus...

Fiches préparées par: