Barack Obama et les changements climatiques

Par Mélanie Beaudoin 19 janvier 2017 09:46:00

Moustique tigre - photo gratuite by Pixabay

Alors qu’il s’apprête à quitter la Maison Blanche, Barack Obama publiait dernièrement un article sur les changements climatiques dans la revue Science, indiquant qu’il osait croire que les améliorations en matière d’énergie verte qu’il a constatées pendant son mandat sauront perdurer. Statistiques à l’appui, le président sortant des États-Unis fait valoir qu’il n’y a pas de conflit entre la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la croissance économique. En effet, indique-t-il, les émissions de CO2 du secteur de l’énergie ont diminué de 9,5 % depuis 2008, aux États-Unis, pendant que l’économie croissait de plus de 10 %. De plus, mentionne-t-il, il est démontré que les stratégies économiques qui ignorent la pollution due au carbone imposeront, à long terme, des coûts énormes à l’économie globale et causeront une diminution des emplois et une moins grande croissance économique (sans compter, aurait-il pu ajouter, tous les coûts de santé qui s’ajoutent au calcul!).

L’industrie de l’énergie électrique américaine, soit la plus grande source d’émissions de GES dans ce pays, se transforme en raison de la dynamique du marché : des compagnies américaines comme Google se tournent vers les énergies renouvelables, illustre M. Obama. Il ajoute que les États américains poursuivront leurs efforts en matière d’énergie renouvelable.

L’entrée en vigueur de l’accord de Paris contribue à la conjoncture favorable globale entourant l’action relativement au changement climatique. Il invite ainsi le président élu à ne pas renoncer à cet accord historique, indiquant qu’une multitude de mesures peuvent être mises de l’avant pour respecter l’Accord sans nécessairement être celles mises de l’avant par son administration. Les récentes données scientifiques et économiques fournissent un guide utile pour comprendre ce que le futur peut apporter en matière de lutte contre les changements climatiques et la transition vers une économie verte. Pour le président Obama, la question des changements climatiques n’est pas de nature partisane… Espérons que son message sera entendu…

http://science.sciencemag.org/content/early/2017/01/06/science.aam6284

Niveau avancébouton régulier